CARRESSE SALIES FC : site officiel du club de foot de SALIES DE BEARN - footeo

Interview décalée Olivier Bouic

Salut Olivier,
1- Peux-tu nous expliquer ton parcours?

Mon parcours commence à être long. Pour faire simple, j'ai débuté le foot en 1987 à l'âge de 5ans. Mes 10 premières années de l'école de foot se sont déroulées à Salies pendant 3 ans et ensuite à Carresse pendant 7ans.
En -15 ans j'ai connu pour la 1ère fois la Ligue d'Aquitaine pendant 2 ans avec l'Elan Bearnais.

En -17ans, je suis partis faire mes études à Mont de Marsan en Sport-études où j'ai passé 3ans dont mes 2 plus belles années en 17 ans Nationaux. La 3ème année me voilà senior dans les Landes et où j'ai fais des apparitions avec l'équipe fanion du Stade Montois en CFA 2.
Mes études terminées, je suis revenu à Orthez où j'ai évolué 5 belles années en DH.
Devenu père de famile en 2007, j'ai souhaité limiter les déplacements et je suis retourné dans les Landes au Peyrehorade Sport pendant 6 ans.
Aujourd'hui me voilà revenu aux sources depuis Janvier 2014.

2- Pourquoi avoir choisi de revenir au CSFC?

Je suis revenu au CSFC pour la facilité et pour jouer mes dernières années dans le même club quemon fild (Enzo licencié en U8) qui est aussi un passionné de ce sport.

3- Quels sont tes objéctifs de footballeur en cette fin de saison?

Pour cette fin de saison, mon objéctif reste le maintien en championnat même si cela s'annonce compliqué et pourquoi pas une finale de coupe Vispaly. (En 1/4 de finale, le CSFC se déplacera à Vallée de l'Ousse)

4- Tu es éducateur des u8/u9, pour toi c'est quoi être éducateur?

C'est la 1ère année que je suis éducateur, c'est tout nouveau pour moi mais c'est plaisant de transmettre une passion à des enfants.

5- Quand on est à l'école de foot et qu'on est attauant, c'est quoi le but que l'on rève de marquer?

Le plus beau but qu'un attaquant de l'école de foot rève de marquer est et restera un retourné accrobatique et Enzo me le confirme...

6- Un message à faire passer à quelqu'un?

Une message à mes enfants : vivez vos passions à fond qu'elles soient  sportives ou non comme j'ai pu le faire à travers le foot.

Merci à toi pour cette interview décalée.